PLAN CLIMAT UNIVERSITE IBN TOFAIL

Home / PLAN CLIMAT UNIVERSITE IBN TOFAIL

PLAN CLIMAT UNIVERSITE IBN TOFAIL

 

L’Université Ibn Tofail place le développement durable au cœur de son activité en tant que composante inéluctable de son engagement envers la réalisation des 17 Objectifs de Développement Durable (ODD) des Nations-Unis. De là découle justement son intérêt pour la protection de l’environnement et notamment son engagement dans l’atteinte des objectifs 6,7, 13, 14, 15 et 17 des ODD à travers la mise en place d’un plan climat construit et mis en application à travers des partenariats développés par l’Université avec les principaux acteurs de son écosystème.


Les 17 ODD des Nations Unis

L’ambition du plan climat est de faire de l’Université un moteur de dissémination des pratiques, formations, recherches et actions sociales qui servent la protection de l’environnement et la lutte contre les effets négatifs du changement climatique aussi bien à l’échelle locale, nationale qu’internationale.


Les 4 dimensions de la politique environnementale de l’Université Ibn Tofail

 

Shape2

L’ensemble des membres de l’Université s’engagent et veillent à ce que les moyens pertinents soient déployés afin de poursuivre nos engagements pour la réalisation de notre politique environnementale.

Au niveau des pratiques environnementales

L’Université Ibn Tofail, étant l’unique campus public ramassé à l’échelle nationale, tend à véhiculer son image grâce à une identité facilement et rapidement identifiable et à affirmer son positionnement et afficher ses valeurs qui permettent de lui conférer l’identité d’une Université VERTE, OUVERTE et ACCESSIBLE.

Etant donnée l’augmentation de la demande en énergie électrique au sein de l’Université Ibn Tofail, et vu le souci de ses dirigeants vis-à-vis de la protection de l’environnement face au réchauffement climatique. La problématique qui se pose est celle de trouver un compromis entre la production et la consommation de l’énergie électrique dans le but de réduire le coût des factures d’électricité du campus. Ainsi, et dans le cadre de ses grands projets innovants, le Président de l’Université Ibn Tofail a lancé en 2016-2017 le projet d’énergie renouvelable, efficacité énergétique et électromobilité qui ambitionne de réduire de 40%
la facture énergétique totale du campus en 4 ans.

Pour ce faire, elle utilise plusieurs équipements qui représentent les éléments de base de la conversion photovoltaïque et dont les caractéristiques techniques et financières impactent directement la performance de l’installation de production.

Par ailleurs, consciente de l’enjeu économique, social et stratégique que représente l’Eau, l’Université Ibn Tofail s’est engagée dans une politique nationale de maîtrise et de mobilisation des ressources hydriques et l’adoption d’une démarche de planification et de gestion intégrée de l’eau, une politique caractérisée par la minimisation de la consommation d’eau par l’instauration des pratiques de rationalisation des ressources en
eau. Plusieurs projets opérationnels ont donc été mené au sein de l’Université Ibn Tofail en vue d’assurer son engagement en faveur de la protection de l’environnement. Nous citons particulièrement :

  1. Installation d’une unité de dessalement et de dénitratation membranaire couplée à l’énergie photovoltaïque et à l’énergie éolienne au Lycée Al Anouar de Sidi Tayebi, cette station est mise en place pour améliorer la qualité de l’eau du lycée et l’alimenter en électricité. Ce projet représente une plateforme de recherche et de formation pour les enseignants-chercheurs et les étudiants.
2. Installation d’une station d’Électromobilité à l’Université Ibn Tofail. Cette initiative s’inscrit dans une politique d’innovation et de transfert de technologie.

 

Il s’agit d’une ombrière photovoltaïque permettant, d’une part, la recharge, via des bornes, de 10 vélos et de deux voitures électriques, et d’autre part, l’alimentation partielle de la présidence de l’Université, par l’électricité produite.

Ces modules produisent de l’énergie électrique qui est réinjectée d’une manière contrôlée et maitrisée sur le bâtiment le plus proche de l’installation en question.

3. Installation de cinq ombrières photovoltaïques qui ont, outre leur rôle de mise à l’ombre des véhicules qu’elles abritent, un rôle de support pour modules photovoltaïques.

 

4. Installation de nouveaux bancs sur le campus universitaire, dotés de modules photovoltaïques et produisant de l’électricité verte qui est stockée pour être disponible 24h/7j.

 


L’objectif initial de l’Université Ibn Tofail de la réduction de la facture énergétique de -40% étant dépassé dès 2020, l’UIT s’est tracé comme nouvel objectif –80% dans les 4 ans à venir (2021-2024).
Pour ce faire, l’Université ces différents équipements ont permis de réduire le coût de la consommation d’électricité à l’intérieur du campus universitaire à environ
61% en 2021.

Ibn Tofail s’est engagée dans un ensemble de projets environnementaux notamment en matière d’énergies renouvelables et de valorisation des déchets. Il s’agit de :

  • Projet de mise en place d’un système smart building de la nouvelle Bibliothèque universitaire.
  • Projet de construction d’une station d’épuration des eaux usées selon de bonnes technologies de pointe pour réutilisation dans l’irrigation des espaces verts du campus universitaire.
  • Projet de réalisation d’une plateforme intelligente de supervision et de contrôle de toutes les installations d’Energies Renouvelables.
  • Projet de nouvelles installations d’autoconsommation photovoltaïque d’une puissance totale approximative de 150kWc.
  • Projet de réalisation d’un bâtiment pilote à énergie positive.
  • Projet de rajout de bancs photovoltaïques pour recharge électrique.
  • Projet de réalisation d’une ombrière photo EST-OUEST raccordée réseau 70 kWc.
  • Projet de mise en place d’une plateforme Smart Building ENSA/ENCG
  • Projet d’installation hybride photovoltaïque/éolienne pour alimentation de la STEP.
  • Projet de valorisation des déchets du restaurant universitaire sous forme de Biogaz.

Au-delà de cette politique énergétique, la politique de rénovation de l’existant est un levier fondamental, à court terme, dans notre politique d’investissement durable. Les actions de rénovation énergétique, nécessite de redoubler l’effort pour réduire la consommation d’énergie et développer les énergies renouvelables, dans tous les volets : bâtiment, transports, activités productives au sein de l’Université, etc. L’amélioration des performances énergétiques du parc de bâtiments passe par la réduction des besoins en énergie des bâtiments, le recours à des systèmes efficaces pour limiter la consommation d’énergie et enfin le déploiement des énergies renouvelables. Dans ce cadre, un passage vers l’éclairage LED a été lancé en Mai 2017, et a couvert en 2021 la totalité du campus universitaire, Ce type d’éclairage consommant 6 à 10 fois moins d’électricité que l’éclairage conventionnel, ce type d’éclairage a été combiné dans certains endroits (couloirs, salles d’eau …) à des détecteurs de présence pour garantir encore plus de performances et d’efficacité. Dans la continuité de cette politique, nous envisageons lancer d’autres projets qui visent à limiter la consommation d’énergie au sein du campus universitaire.

Au niveau des formations environnementales

Consciente de l’intérêt de former les cadres de demain à l’impératif de protection de l’environnement, l’Université Ibn Tofail encourage la mise en place de cursus spécialisés aussi bien dans le cadre de sa formation initiale que de sa formation continue afin de stimuler les nouvelles générations en vue de la recherche de solutions novatrices pour lutter contre les changements climatiques. Ainsi, bien que les responsables pédagogiques des différentes formations au sein de l’Université Ibn Tofail s’attachent à introduire des modules dédiés à la protection de l’environnement dans les différentes filières, un ensemble de formations plus orientées vers les problématiques phares de protection de l’environnement notamment dans le domaine des énergies renouvelables ont vu le jour (Cf. l’exemple de la faculté des Sciences & l’exemple de la Faculté des Sciences Humaines et Sociales).

Formations à Orientation « Protection de L’environnement » à la Faculté des Sciences

Shape3

Formations à Orientation « Protection de L’environnement » à la Faculté des Sciences Humaines et Sociales

Shape4

L’Ecole Nationale des Sciences Appliquées de l’Université Ibn Tofail, grande école de formation des ingénieurs au Maroc, se distingue également par la mise en place d’un parcours spécifique de leur diplôme d’ingénieur dit « Energies Renouvelables ».

Au niveau des recherches environnementales

Les chercheurs de l’Université Ibn Tofail sont pleinement engagés dans cette préoccupation mondiale contemporaine de protection de l’environnement et multiplient leurs candidatures pour des projetsde recherches rattachés à cette problématique. Ci-après un aperçu de quelques projets menés au sein de l’Université Ibn Tofail :

  • Projet Safir en vue de la promotion des Objectifs de développement durable et de promotion de l’entrepreneuriat social.
  • Projet de réalisation d’une commande d’un système de conversion d’énergie hybride utilisé dans les véhicules électriques.
  • Etude des Technologies Appropriées pour la Conversion des Déchets Organiques et Biomasse en Energie Renouvelable et en Bio- Fertilisant Durables.
  • Valorisation des Effluents organiques issus des Industries de recyclage des Papiers-Cartons au Maroc.
  • Traitement de surface et des rejets industriels : Cas des dinanderies de Fès.
  • Développement d’un prototype de réacteur photo-catalytique à base de phosphate pour le traitement et le recyclage des eaux usées.
  • « Renew Value», Approvisionnement local durable en énergie renouvelable pour les communautés vulnérables des zones méditerranéennes arides et semi-arides.
  • Clusters d’énergie durable réalisés grâce aux réseaux intelligents.
  • Réalisation d’un Chargeur Bidirectionnel et sans Contact pour les Véhicules Electriques à Technologie V2X.
  • Réseau d’Observatoires des hydrosystèmes fluviaux en Afrique (ROFA) : impact des changements climatiques et des perturbations anthropiques.
  • Procédés biotechnologiques pour la valorisation des boues et des déchets miniers de phosphate.
  • Sélection et utilisation des Trichoderma spp pour l’amélioration de l’efficacité des phosphates et la lutte contre la pourriture racinaire du blé au Maroc.
  • Biostimulation de la croissance et biocontrôle de la résistance de l’olivier aux stress biotiques et abiotiques par mycorhization.
  • Les systèmes agro-alimentaires biologiques comme modèles de systèmes alimentaires durables en Europe et en Afrique du Nord.
  • Traitement des effluents industriels à forte charge polluante par la biométhanisation.

Au niveau des actions sociales à caractère environnemental

L’Université Ibn Tofail, forte de ses 80 associations et clubs étudiants, s’engage chaque année dans un ensemble d’activités socio-culturelles, artistiques, sportives qui visent à sensibiliser la communauté aux enjeux de la protection de l’environnement. C’est ainsi que des campagnes de collecte des déchets dans les plages de la région sont régulièrement organisées par les clubs étudiants. Des Green débats et des Green week sont également organisés pour une meilleure sensibilisation des étudiants universitaires aux enjeux de la protection de l’environnement.

La protection de l’environnement est un thème qui revient de plus en plus dans les compétitions d’idées et les concours d’entrepreneuriat organisés au sein de l’Université Ibn Tofail. Enfin, le Service de Vie estudiantine de l’Université Ibn Tofail est sur le point d’impulser la création d’un Club Développement Durable et entamera courant 2022 un programme de formation pour les présidents des clubs universitaires qui comportera sans doute un module sur la protection de l’environnement.